C’est en 2012 que Valerie Toyomura se lance dans l’aventure ‘baby&taylor’ suite à la naissance de sa première fille et la découverte d’une mode enfantine jusqu’alors inconnue. Mais c’est davantage sa passion et son expertise de la maille, acquise auprès d’un couturier Japonais et avec son atelier-boutique ‘sur-mesure’ de Tokyo, qui lui font sauter le pas. Et surtout l’opportunité de ressusciter la marque familiale en désuétude depuis des décennies : Insuffler modernité et créativité tout en s’inspirant des archives de la marque autour de valeurs que prônent la nouvelle créatrice : Intemporalité, durabilité et 100% naturel. Un subtil travail graphique est opéré sur la marque entre nom et logo pour lui permettre un nouvel essor.

Ironie du sort pour cette marque parisienne, c’est à Shanghai que les 1eres collections verront le jour au sein une boutique située en plein cœur de l’ancienne concession française. Cette parenthèse d’une expatriation refermée, c'est dans l’atelier de Paris que sont réalisés dessins, toiles, prototypes et parfois même des séries limitées.

Marie-Sophie Provot-Ragueneau lance en 1978 sa première collection pour enfants sous Baby Taylor. Empreinte des codes de la garde-robe enfantine traditionnelle, la marque propose un style moderne en phase avec son époque. Au fil des années 80’, depuis la boutique-atelier rue de Miromesnil à Paris, Baby Taylor devient une référence pour le prêt-à-porter haut de gamme pour enfants entre blouses, robes, bermudas et déjà la maille. La fondatrice, prise par d’autres projets, délaisse la marque pour y revenir en passage de témoin auprès de sa belle-fille quelques 25 ans plus tard.